Le blason appartient-il à notre archéologie occidentale ? N’est-il que l’emblème de quelques splendeurs déchues et oubliées ? Est-il langue morte ? Assurément non, et Jean-Claude Marol nous montre comment la langue du blason peut nous aider à renouer avec nos racines les plus profondes et les plus vraies, en toute vitalité. L’Occident a été trop longtemps coupé de lui-même, oublieux de ses fondements. Ces dernières décennies, il s’est beaucoup cherché « ailleurs ». Et si le moment était venu de se chercher là où nous sommes ? Certes, des sympathies existent entre blason et ka-mon japonais ou yantra indien, entre notre courtoisie et le tantrisme, entre samouraïs et chevaliers, mais ces ponts – et beaucoup d’autres – n’ont de sens que si de notre côté nous avons redécouvert une héraldique vivante, prête à nous rendre la parole, notre parole. Ce livre unique et précieux est un pèlerinage aux sources de l’héraldique. Il vous aidera à « re-connaître » ce langage et surtout à le faire vôtre pour laisser jaillir de vous votre propre marque, votre propre logo, votre cœur… votre blason. L’écriture vigoureuse de Marol vous invite à vous découvrir, vous ramène à vous-même et vous laisse surpris, plus nu, plus vrai. Le blason est la transparence de qui vous êtes. C’est l’éclat de votre vraie nature, sans fards ni détours. Alors, vous retrouverez enfin l’audace d’aller vers vous-même, vers l’autre, vers le monde.